Le moteur suite et fin

Bien que le bloc cylindre décapé soit assez beau…

 

 

 

 

 

… j’ai décidé de le peindre en noir avec une peinture THT. C’est donc ainsi que je poursuis le remontage du moteur dans le cadre.

 

 

Les cylindres viennent se poser sur un joint tout neuf. J’y vais tout doucement pour que les nouveaux segments des pistons ne cassent pas dans l’opération.

 

 

 

 

Puis j’enchaine avec un nouveau joint de culasse…

 

 

 

… et fixe celle-ci en respectant bien le couple de serrage de 40 Nm préconisé par le constructeur. Je repositionne l’arbre à came là aussi en respectant bien le repositionnement de la chaine de distribution.

 

 

 

 

 

Le couvre culasse n’ayant pas de joint spécifique, je le remonte avec une pâte spéciale qui ici dégueule un peu mais sera « ébarbée » une fois sèche.

 

 

Quelques tours de boulons plus tard, voici mon « bébé » dans son berceau.

Comme vous pouvez le voir j’ai décidé d’habiller mes collecteurs d’échappement avec une gaine inox et de mettre en bout du reniflard d’huile un petit filtre « the touch »rouge métal, couleur complémentaire du vert Kawasaki que l’on retrouvera sur le réservoir.

 

Une réflexion sur “Le moteur suite et fin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s