Le travail sur le cadre

Ce n’est qu’en septembre 2016 que je m’attaque sérieusement au travail de transformation en continu et je débute par le cadre.
Le cadre est évidemment la pièce maitresse de mon projet. C’est lui qui déterminera le look final, il doit organiser les lignes, l’harmonie de la moto par la répartition équilibrée des volumes. Le cadre doit se plier à tous les partis pris esthétiques que j’ai choisis et il doit aussi être le plus allégé et discret possible tout en restant rigide. Les seuls éléments que je m’interdis de toucher sont l’emplacement du moteur, du réservoir et de la béquille latérale.

cadre_avant

Exit la partie arrière du berceau moteur car je tiens à ce que les cornets-filtres à air que j’ai prévus soient entièrement apparents.

Exit la béquille centrale trop lourde.

Exit les attaches et point de fixation qui ne sont pas indispensables (notamment ceux de l’horrible boite à air et logement batterie.

Exit la boucle arrière à étage qui supporte la selle.

Je suis encore réservé sur les supports cale-pieds du passager. La dimension de la selle a été dictée par la recherche d’harmonie des lignes. Lorsque cette selle sera en place je la testerai pour vraiment savoir si elle est bi ou mono place.

Le travail sur le cadre commence donc par un sérieux travail de tronçonnage.

cadre_apres

Une fois cet « élagage » fait, je passe à la prolongation du gros tube central du berceau moteur.

nox-petit

Une réflexion sur “Le travail sur le cadre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s